Littérature - écriture

Présentation

Enseignant.e.s : Jean-Manuel Warnet et Lucie Taïeb

Objectifs du cours / compétences :
Cet atelier a vocation à articuler étude littéraire, réflexion thématique et écriture

L’idée de ce cours m’est venue pendant le confinement. Un jour où j’ai rouvert Calligrammes d’Apollinaire, et ce fut comme une orange qui gicle dans un monde amer. Dans sa poésie, il y a beaucoup d’oranges, « le beau fruit de la lumière ». Et c’est cette même lumière qui jaillit en 1917, en pleine première guerre mondiale, quand il invente le mot sur-réalisme, dans un article à propos du ballet Parade (musique d’Erik Satie, décor de Picasso, livret de Jean Cocteau, chorégraphie de Léonide Massine), néologisme qu’il définit ainsi :

« J’y vois le point de départ d’une série de manifestations de cet esprit nouveau qui (…) se promet de
modifier de fond en comble les arts et les moeurs dans l’allégresse universelle, car le bon sens veut qu’ils
soient au moins à la hauteur des progrès scientifiques et industriels ».

Se souvenir de cela : il y eut alors un art de l’allégresse, délivré du corset des académismes, des frontières nationales et esthétiques. Un art qui croyait au progrès jusqu’à se fracasser contre la guerre sans y succomber. Un art de l’invention tous azimuts. « Perdre / Mais perdre vraiment / Pour laisser place à la trouvaille ». On se perdra, on se perdra vraiment au coeur de deux recueils majeurs de la poésie du 20ème siècle, Alcools et Calligrammes (sous-titré Poèmes de la paix et de la guerre), pour lire et écrire dans toutes les formes possibles d’inventions proposées par Apollinaire. Et bien sûr dans un va-et-vient permanent avec les autres arts et donc les autres cours de ce semestre centré sur la modernité et les avant-gardes.

Bibliographie  :

  • Guillaume APOLLINAIRE, Alcools, Poésie-Gallimard.
  • Guillaume APOLLINAIRE, Calligrammes, Poésie-Gallimard.
  • Guillaume APOLLINAIRE, Œuvres poétiques, Gallimard, La Pléiade, 1965.
  • Guillaume APOLLINAIRE, Poèmes à Lou, Gallimard, coll. Découverte.
  • Guillaume APOLLINAIRE, Calligrammes, Poèmes de la paix et de la guerre (1913-1916), suivi du fac-similé d’un exemplaire de Case d’Armons, publié au front en 1915, NRF – Gallimard, 2014.
  • Dictionnaire Apollinaire, sous la direction de Michel DÉCAUDIN, 2 vol., Honoré Champion, 2019.
  • Apollinaire : le regard du poète, catalogue de l’exposition du Musée de l’Orangerie (Paris), Musées d’Orsay et de l’Orangerie – Gallimard, 2016.
  • Laurence CAMPA, Michel DÉCAUDIN, Passion Apollinaire. La poésie à perte de vue, Ed° Textuel, 2004.
  • Michel DÉCAUDIN, Le dossier d’Alcools, Droz – Minard, 1965.
  • https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/guillaume-apollinaire-14-un-poete-sur-tous-les-fronts
  • https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/guillaume-apollinaire-24-le-sang-et-la-chair
  • https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/guillaume-apollinaire-34-desseins-poetiques
  • https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/guillaume-apollinaire-44-un-poete-parmi-les-peintres