La musique afro-américaine : esthétique et politique

Présentation

Enseignant : Simon Le Doaré

Objectifs du cours / compétences :
Permettre à l’étudiant d’identifier, d’analyser et d’articuler les différents acteurs, oeuvres et problématiques majeures de la
musique de la seconde moitié du XXème siècle.

À travers des exemples choisis de la fin des années 1940 à nos jours, il s’agira d’identifier des modifications esthétiques des musiques noires américaines en fonction des conjonctures historiques ou des engagements politiques affichés par les musiciens. L’approche se voudra tantôt thématique, tantôt stylistique (blues, jazz, soul, funk, hip-hop). Peut-on entendre la dimension politique d’une musique ? Selon quels aspects des politiques conjoncturelles parviennent-elles à modifier la façon de créer ou de jouer de la musique ?


Bibliographie :
• Franck BERGEROT, Le Jazz dans tous ses états, histoire, styles, foyers, grandes figures, Éd. Larousse, Paris, 2001.
• Thomas BLONDEAU et Fred HANAK, Combat Rap, Castor Astral, 2007.
• Philippe CARLES et Jean-Louis COMOLLI, Free Jazz - Black Power, Folio, 2000.
• Sébastian DANCHIN, L’encyclopédie du Rythm and Blues et de la Soul, Fayard, 2002.
• LeRoi JONES, Le peuple du blues, Folio, 1997.
• O. Cachin, L’offensive Rap, Gallimard, 1996.
• Herbert MARCUSE, La dimension esthétique, Pour une critique de l’esthétique marxiste, Éditions Seuil, Paris, 1979.
• Florent MAZZOLENI, James Brown, L’Amérique noire, la soul, le funk, Hors Collection, 2005.