Culture artistique disciplinaire 11

Présentation

EC1 - Culture artistique disciplinaire 10 : Les westerns de John Ford (AART4310)

Gilles Chamerois)

CM – 9 séances de 1H45

 

 

Objectifs du cours / compétences :

Permettre à l’étudiant d’identifier, d’analyser et d’articuler les différents acteurs, œuvres et problématiques majeures du cinéma au cours du XXème siècle.

 

Évaluation :

1 dossier (30%) - 1 écrit de 2 heures (70%)

 

 

Le cours s’attachera à mettre en relation la carrière de John Ford avec l’évolution des codes du cinéma et du western, de l’âge du muet (Le cheval de fer, 1924) au classicisme le plus pur (La chevauchée fantastique, 1939, La poursuite infernale, 1949, Le convoi des braves, 1950) puis aux questionnements du western crépusculaire (La prisonnière du désert, 1956, L’homme qui tua Liberty Valance, 1962). On mettra cette évolution en parallèle avec celle de la société et de l’histoire américaines. Il s’agira de montrer comment un grand artiste remet constamment en question les codes qu’il a lui-même fortement contribué à mettre en place, et donc se remet constamment lui-même en question. Au-delà des changements, on étudiera à partir de séquences précises comment tout au long de son œuvre John Ford pense en images les paradoxes et les apories de la démocratie américaine, et les ramène à l’expérience américaine de l’espace, autour de figures  telles que la barrière, le porche, ou les étranges « monuments » de Monument Valley.

 

Œuvres au programme :

  • La Chevauchée fantastique
  • Le Convoi des braves
  • La Poursuite infernale
  • La Prisonnière du désert
  • L’Homme qui tua Liberty Valance

 

Bibliographie

Bibliographie :

  • Clélia COHEN, Le Western, Paris, Cahiers du Cinéma/CNDP, 2005.
  • Jean-Louis LEUTRAT, Le Western : quand la légende devient réalité, Paris, Gallimard (Découvertes), 1995.
  • Jean-Pierre ESQUENAZI, « Les westerns de John Ford : Du libéralisme d’avant-guerre au conservatisme d’après-guerre », Mise au point n° 4, 2012, https://journals.openedition.org/map/788
  • Jean COLLET, John Ford : La Violence et la loi, Paris, Michalon (Le bien commun), 2013.
  • Cécile GORNET, L’écriture de l’histoire au miroir du cinéma : les westerns de John Ford, Paris, Classiques Garnier, 2017.