De l'humain animalisé à l'animal humanisé