Textes fondateurs latins et grecs

Présentation

Responsable pédagogique :  Laurence Dalmon

Intervenants : Marie-Thérèse Cam, Laurence Dalmon, Céline Le Gall

 

Textes fondateurs latins et grecs (dont 2 h d’examen commun à l'UE)

L’art oratoire : si c’est incontestablement à la rhétorique antique que l’on doit l’idéal noble, repris et immortalisé par l’esprit des Lumières, du discours politiquement engagé au service du bien commun et de l’intérêt général, elle est aussi l’ancêtre de la communication moderne, y compris dans ses excès et son potentiel manipulateur. Ainsi le sophiste Gorgias peut-il être considéré comme l’inventeur des éléments de langage (topoi), si prisés de nos actuels communicants, publicitaires et autres consultants. À partir de textes empruntés au canon des orateurs grecs et romains, les premières séances du semestre proposent d’explorer les principaux ressorts logiques et discursifs de la rhétorique, mais aussi les problèmes éthiques associés, identifiés dès l’Antiquité.

 

Le reste du semestre sera dédié à l’étude du genre poétique (époques archaïque, hellénistique et romaine) :

   *poésie cosmogonique (Hésiode /Ovide Métamorphoses livre I)

   * lyrique hymnique, élégiaque, érotique (Pindare/ Alcée, Sappho, Anacréon/ Tibulle, Properce, Ovide)

   * idylles et pastorale (Théocrite / Virgile)

   *épigrammes (Callimaque/ Catulle)

   * satire, invective et diatribe (Archiloque / Horace, Martial, Juvénal)