UE3 Thématique interdisciplinaire 1 Europe des réseaux (XVIIe-XVIIIe siècles)

Présentation

Responsable pédagogique : Pierrick Pourchasse

 

Intervenants : Pierrick Pourchasse,  Anne de Mathan, Eric Francalanza

Les réseaux du monde du négoce

Six séances de 2h (4CM 8TD) (P. Pourchasse, histoire moderne)

Séance 1 : Les réseaux consulaires

Séance 2 : Les réseaux négociants

Séance 3 : Les circulations techniques

Séance 4 : Les Lumières et La Franc-maçonnerie

Séance 5 : Les circulations maritimes, une première globalisation des échanges

Séance 6 : L'imprimé aux XVII-XVIIIe siècles

 

Les échanges épistolaires

La lettre est sous l’Ancien régime le principal vecteur des idées et des échanges.

(Eric Francalanza (littérature du XVIIIe s.)

Séance 1 : La République des Lettres : définition et problèmes

Séances 2 à 4 : « Les trois Institutions » (Fumaroli) :

  • Les académies en France : modèles, création et fonction
  • Les « salons » : cosmopolitisme et mondanité
  • La conversation 

Séance 5 : Le français, langue européenne : essor et concurrence de l’anglais

Séance 6 : La censure en France et le commerce du livre : le manuscrit et l’imprimé

Séances 7 et 8 : Les journaux et périodiques à la main (correspondances dites littéraires)

Séance 9 :  Les réseaux de correspondances personnelles 

Séance 10 : Voltaire et l’Europe ou les Lumières à l’heure française

Séance 11 : Le réseau des émigrants pendant la Révolution

Séance 12 : Réflexion-bilan sur la place de la France dans l’Europe des Lumières.

 

Les réseaux de l’Europe politique au XVIIIe siècle

(Anne de Mathan, histoire moderne)

Il s’agira de montrer comment la philosophie des Lumières puis la Révolution Française bouleversent les réseaux de l’ordre des princes et expérimentent des théories, des constructions et des pratiques nouvelles en matière de réseaux de sociabilités politiques pensés comme les cadres de la citoyenneté à venir.

4 CM

 - histoire et historiographie des réseaux (définition et histoire du concept ; possibilités d’emplois ; quelques jalons en histoire des réseaux)

- l’Europe des princes : un réseau monarchique ? (réseaux d’alliance ; marchés matrimoniaux ; maillage des ambassadeurs ; rivalités culturelles et artistiques)

- Du héros au grand homme : guerre, paix et utopies européennes dans la philosophie des Lumières (changements radicaux dans la conception de ce que doivent être des relations diplomatiques satisfaisantes, de l’abbé de Saint-Pierre à Voltaire et Condorcet)

- Une internationale éclairée ? (circulations d’hommes, de textes, d’expériences réformistes et révolutionnaires)

 

8 TD

 

1 - Les illusions déçues du despotisme éclairé (Mémoires de Voltaire en Prusse)

2 - Des humeurs vagabondes (voyages de formation, tourisme culturel et politique dans des extraits des Mémoires de Brissot)

3- Des Américains à Paris (extrait du Journal de Gouverneur Morris)

6 - « Am I not a Brother ? » Les réseaux antiesclavagistes en Europe (documents sur la Société des Amis des Noirs)

- Le Patriote François (1789-1793) : le journal de Brissot ou d’un réseau ?

- La Confédération des Amis de la Vérité (1791-1792) : un réseau d’écrivains patriotes au service de la république (extraits de La Bouche de fer)

6 - : Un salon patriote : celui de Madame Roland (extraits de ses Mémoires et de se correspondance)

7 - les sociabilités révolutionnaires en France et à l’étranger (projets, règlements, pratiques, influences pendant la Révolution, 1789-1799)

8 – Les aventurio de Jean Conan dit « Guingamps », ou l’acculturation d’un Breton dans les armées françaises sur les champs de bataille européens.

 

 

 

Bibliographie

- Daniel Roche et Franco Angiolini, Cultures et formations négociantes dans l'Europe moderne, EHESS, 1995

- Pierre-Yves Beaurepaire, L’Europe au siècle des Lumières, Ellipses, 2011.

- P.-Y. Beaurepaire, L’espace des Francs-maçons. Une sociabilité européenne au XVIIIe siècle, PUR, 2003.

- Serge Gruzinski, Les quatre parties du monde. Histoire d’une mondialisation, Points histoire, 2006.

- Timothy Brook, Le chapeau de Vermeer, Payot, 2012.