Langue et littérature médiévale

Présentation

Littérature et langue médiévales (ALMO532A)

Le roman antique au XIIe siècle : l’exemple du Roman de Troie

Enseignant CM et TD : Malo ADEUX

On abordera l’histoire du roman à travers les premières œuvres romanesques du XIIe siècle et notamment Le Roman de Troie de Benoit de Sainte-Maure (1160-70). Se fondant sur des sources latines peu détaillées, Benoit a construit un univers de batailles, d’amours et de raffinement dont les ramifications se feront ressentir sur la tradition romanesque ultérieure. Après avoir situé le contexte des divers romans antiques, le cours se concentrera sur l’œuvre de Benoit, ses sources, sa transmission, et son influence dans la France médiévale et au-delà. Bien que le sujet d’étude principal en sera Le Roman de Troie, œuvre au programme dont le texte édité devra être lu en intégralité et qui constituera le corpus principal du cours d’histoire de la langue, nous lirons en TD des extraits des autres romans antiques (Thèbes, Eneas, Alexandre), dont la connaissance, voire la lecture préalable, est encouragée.

Ouvrage au programme :

Benoît de Sainte-Maure, Le Roman de Troie, trad. Emmanuèle Baumgartner et Françoise Vielliard, Le Livre de Poche, Lettres gothiques, Paris, 1998.

NB : ne pas se procurer une autre édition en raison des variantes manuscrites et éditoriales.

Lectures complémentaires conseillées :

Le Roman de Thèbes, trad. Francine Mora-Lebrun, Le Livre de Poche, Lettres gothiques, Paris, 1995.

Le Roman d’Alexandre, trad. Laurence Harf-Lancner, Le Livre de Poche, Lettres gothiques, Paris, 1994.

Le Roman d’Eneas, trad. Aimé Petit, Le Livre de Poche, Lettres gothiques, Paris, 1997.