Littérature du 18e siècle

Présentation

Enseignant : E. Francalanza

Programme :

Question : Le lyrisme de l’inachevé au XVIIIe siècle

Chénier, Poésies, édition Louis Becq de Fouquières, Paris, Poésie/Gallimard, 1994 : l’étude porte sur la partie intitulée « Poésies antiques », p. 3-145 et sur le poème L’Invention (p. 335-354)

La lecture de cette édition doit être, si possible, complétée par un survol de la suivante qui rénove tout le dispositif éditorial sur de nouvelles bases : Chénier, Œuvres poétiques, tome II, édition critique par Georges Buisson et Edouard Guitton, Orléans, Editions Paradigme, 2005, coll. Hologrammes.

Lectures complémentaires (aide à la compréhension de la poétique de Chénier) :

Horace, Art poétique (Lettre aux Pisons)

Boileau, Art poétique, chants I et II en particulier

Revue :

On se réfèrera aux travaux consignés dans les Cahiers Roucher-André Chénier. Études sur la poésie du XVIIIe siècle, notamment les numéros 2 (1982), 3 (1983), 20 (2001), 23 (2003), 25 (2006).

On consultera le sommaire des numéros de cette revue pour trouver d’autres articles à l’adresse http://roucher-chenier.over-blog.com/

Études :

Nous donnons là quelques études qui ne se trouvent pas dans les numéros référencés par le site sus-mentionné. Nous signalons l’importance du numéro 37 des Cahiers Roucher-André Chénier.

Citton, Yves, « André Chénier et la dynamique constituante des affects », dans : Pascal, Jean-Noël (dir.), Lectures d’André Chénier. Imitations et préludes poétiques, Art d’aimer, Elégies, Rennes, PUR, 2005, coll. Didact Français, p. 31-46.

Buisson, Georges, « Pour rééditer André Chénier : apports et ambiguïtés des études biographiques et textologiques », dans : Pascal, Jean-Noël (dir.), Lectures d’André Chénier. Imitations et préludes poétiques, Art d’aimer, Elégies, Rennes, PUR, 2005, coll. Didact Français, p. 15-30.

Fabre, Jean, Chénier, Paris, Hatier, 1965, coll. Connaissance des Lettres.

Francalanza, Eric,

-          « Fragment et inspiration chez Chénier : des premiers poèmes aux Elégies », dans : Pascal, Jean-Noël (dir.), Lectures d’André Chénier. Imitations et préludes poétiques, Art d’aimer, Elégies, Rennes, PUR, 2005, coll. Didact Français, p. 47-59.

-          « Chénier et les élégiaques latins Catulle, Tibulle et Properce », dans : Gil, Linda et Pascal, Jean-Noël (dir.), André Chénier entre tradition et subversion des modèles, Saint-Estève, Cahiers Roucher-André Chénier. Etudes sur la poésie du XVIIIe siècle, 2019, p. 50-83.

-          « André Chénier », chapitre dans : Gouvard, Jean-Michel (dir.), Agrégation de Lettres 2018, Paris, Ellipses, 2017, p. 251-365.

Gil, Linda, « La Poésie d’André Chénier : le néoclassicisme à l’épreuve des Lumières », dans : Gil, Linda et Pascal, Jean-Noël (dir.), André Chénier entre tradition et subversion des modèles, Saint-Estève, Cahiers Roucher-André Chénier. Etudes sur la poésie du XVIIIe siècle, 2019, p. 85-99.

Guitton, Edouard, Physionomie(s) de Chénier, Orléans, Editions Paradigme, 2005, coll. Références.

Loubère, Stéphanie, « Chénier, poète léger ? Osmose générique et filiation inclusive chez André Chénier », dans : Gil, Linda et Pascal, Jean-Noël (dir.), André Chénier entre tradition et subversion des modèles, Saint-Estève, Cahiers Roucher-André Chénier. Etudes sur la poésie du XVIIIe siècle, 2019, p. 33-50.

Pascal, Jean-Noël, « L’ancien, le nouveau, le circonstanciel : quelques hypothèses pour une mise en ordre ‘‘agrégative’’ », dans : Gil, Linda et Pascal, Jean-Noël (dir.), André Chénier entre tradition et subversion des modèles, Saint-Estève, Cahiers Roucher-André Chénier. Etudes sur la poésie du XVIIIe siècle, 2019, p. 18-31.