Master mention Langues et SociétésParcours Mondes (anglo) celtiques modernes

Présentation

Objectifs

À l’heure actuelle, il n’existe en France aucun master portant sur l’ensemble des langues et cultures celtiques. Adossé au Centre de Recherche Bretonne et Celtique, ce master bilingue (français-anglais) et interdisciplinaire est le seul au monde à offrir non seulement toute la gamme des langues et littératures celtiques médiévales et modernes, mais aussi les langues et littératures anglo-celtiques (modernes) et française (ancienne).

 Un accord ERASMUS a déjà été signé entre l’UBO et l’Université d’Ulster (Coleraine) et un second avec l’University College Dublin ainsi qu'un troisième avec l'université d'Aberystwyth (pays de Galles).

Pour plus d'informations, voir notre site (la version en français sera bientôt disponible) :

http://www.univ-brest.fr/master-celtique/menu/general-presentation#

Admission inscription

Conditions d'accès

Accès sur dossier de candidature ou VAE

Dossier comprenant un CV complet  + relevés de notes postbac + lettre de motivation (environ 500 mots)+entretien

Stage

Stage

Stage en semestre 10

  • Commentaire sur la durée :

    Le dernier semestre de la formation (c’est-à-dire 10 semaines du S10) sera consacré à un stage ou une formation dans un pays partenaire (Irlande, Pays de Galles, Ecosse) ou en Bretagne.


Plus d'information sur le Guides des stages

Et après ?

Poursuite d'études

Ayant acquis une solide formation linguistique, culturelle et des compétences de haut niveau d'un point de vue rédactionel et technique, après l’obtention de ce master, les diplômés auront la possibilité de s’inscrire en thèse de doctorat portant sur un nombre de domaines très varié : langues (celtiques, française et anglaise), littératures, cultures, histoires des pays celtiques (Irlande, Pays de Galles, Ecosse, Cornouaille, Bretagne, Îles de Man) mais aussi les pays affectés par la diaspora celtique. Cette formation ouvrira des perspectives de recherche en langues et littératures (médiévales et modernes) françaises et anglaises sans parler de la linguistique (sociolinguistique, géolinguistique, linguistique diachronique…).                   

Les étudiants souhaitant poursuivre un parcours plus professionnalisant pourront imaginer des études dans les domaines de la presse spécialisée, de la gestion du patrimoine, de la traduction et du tourisme culturel.

Insertion professionnelle

A la fin de cette formation, les étudiants sortant de ce master auront le choix de suivre deux voies principales :

a)     didactique : enseignement et recherche (en France ou à l’étranger);

b)    professionnelle : les domaines de la presse spécialisée, de l’édition, de la traduction, du tourisme, du patrimoine, de la médiation culturelle, des archives et de l’aménagement du territoire (en France ou à l’étranger).

Les étudiants étrangers inscrits dans ce master (des Irlandais, Gallois et Ecossais ainsi que des étudiants d’autres nations) se spécialisant dans les études celtiques, outre les domaines mentionnés ci-dessus, visent également les carrières des milieux institutionnels dans leurs pays respectifs (traduction, interprétariat, carrières de la fonction publique), qui exigent la maîtrise de l’irlandais et du gallois en plus de l’anglais. Ils acquerront de surcroît une bonne maîtrise du français oral et écrit.

Voir les enquêtes de l'Observatoire de l'UBO

Les + de la formation

Environnement pédagogique

Compte tenu du fait qu’au moins un tiers des étudiants viendra de l’étranger, la plupart des cours dans les deux parcours seront en anglais en M1. Au fur et à mesure que ces derniers maîtriseront mieux le français, les cours de M2 basculeront vers le français.