Gestion des pêches et espaces côtiers

Présentation

Le contenu de l'enseignement comporte les éléments pédagogiques suivants : 

  • Gestion des pêches et gestion  multi-acteurs des littoraux (30 CM, 60 TD/TP/stage) : outils et méthodes mis en œuvre pour la gestion intégrée des zones côtières ; méthodes d’enquête consacrées à cette problématique ; approche des jeux d’acteurs et de l’action publique sur les territoires (en particulier autour d’enjeux de développement local, de gestion intégrée des zones côtières et du développement durable) ; méthode d’évaluation de processus de concertation ou de médiation
  • Politique de l’eau et surveillance des écosystèmes côtiers (20h CM, 10 h TP) : enjeux de la gestion de l'eau et des écosystèmes aquatiques, pressions anthropiques venant des bassins versants et des eaux marines, techniques d’estimation et de suivi de la qualité des milieux (contamination chimique, microbiologie, phycotoxines), méthodes de diagnostic sur l’état des milieux et leur évolution, lien avec les directives cadres européennes sur l’eau (DCE) et le milieu marin (DCSMM)

L’UE inclut un stage de terrain qui  vise à mettre les étudiants en situation concrète. Ce stage est le support d’un projet tutoré consacré à l’analyse et au diagnostic d’un territoire côtier incluant une composante pêche en interaction avec d’autres usages. Il fait l’objet d’une restitution orale et écrite

Un projet de groupe est également réalisé par les étudiants afin de les familiariser aux contraintes des activités de surveillance du milieu marin, en terme de mise en œuvre et de diagnostic, à partir de données réelles provenant de plusieurs décennies de surveillance opérationnelle en milieu côtier.

Compétences visées

Maitrise des outils de diagnostic pluridiscilinaires appliqués aux territoires côtiers