Master Economie appliquéeAgriculture, Mer, Environnement

Présentation

Objectifs

Le master Economie Appliquée est composé d'un parcours unique, intitulé Agriculture, Mer, Environnement (E2AME). Entièrement co-habilité avec Agrocampus-Ouest (campus Rennes), le master E2AME porte sur l’analyse économique des secteurs de l'agriculture, de la pêche et de l'aquaculture, des filières agro-alimentaires et de l'environnement marin et littoral, dans une perspective d’exploitation durable des ressources et de l'environnement.

L'objectif de ce master est de former des professionnels qui peuvent être chargés de l'élaboration, de la mise en oeuvre et de l'évaluation des politiques publiques relatives à l'agriculture, l'environnement, aux ressources marines ou au développement rural et littoral. Ils peuvent participer activement à l'accompagnement des collectivités territoriales et des entreprises dans un contexte de prise en compte croissante de l'environnement dans la conduite des activités économiques, notamment dans le cadre des directives européennes relatives aux ressources naturelles et à l'environnement (Directive Cadre sur l'Eau, Natura 2000, Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin, Directive Cadre pour la Planification de l'Espace Maritime ...) ou de la mise en place de véritables stratégies en matière de gestion intégrée des zones côtières (par exemple à travers les Schémas d'Aménagement et de Gestion des Eaux - SAGE). Ils peuvent également mener des activités de recherche dans des organismes publics (universités, instituts des pêches et de l'agriculture) ou privés (chambre consulaires, ONG, cabinets d'étude).

Compétences acquises

La formation vise à maîtriser les cadres théoriques et appliqués de l’analyse économique, les outils d’analyses statistiques et économétriques, ainsi que les outils de l’ingénierie économique et de la conduite de projet.

Les compétences développées dans le cadre du master sont les suivantes:

  • Evaluer les impacts socio-économiques de toute évolution ou modification de l'environnement réglementaire, des conditions de marché ou environnementales (pollution, espèces  invasives, etc.) sur le bien-être des acteurs privés et publics.
  • Concevoir et évaluer les projets et les politiques publiques de développement régional, d'aménagement des ressources ou des usages, de préservation de la biodiversité, en zone rurale, littorale et maritime (projet d'installation d'énergie marine renouvelable, projet de gestion intégrée des zones côtières, création d'aire marine protégée, etc)
  • Conduire des analyses de marché dans le secteur des produits agricoles, des produits de la mer, ou de l'environnement
  • Développer des travaux de prospectives
  • Développer une expertise économique approfondie de la gestion des services écosystémiques fournis par l'environnement marin, littoral ou agricole
  • Rédiger, présenter et argumenter un dossier afin de défendre les projets auprès des administrations concernées,  d'accompagner et participer à la mise en place de ces projets
  • Mobiliser les techniques quantitatives de traitement des données (statistique, économétrie, analyse de données) et de modélisation bio-économique
  • Participer au développement de la connaissance dans le domaine de la recherche

Admission inscription

Conditions d'accès

L'admission en Master 1 se fait sur dossier. La formation est accessible aux étudiants titulaires d'un Bac+3 en science économique ou  gestion, ainsi qu' aux étudiants titulaires d'un Bac+3 en biologie, agronomie, océanographie, géographie, aménagement, IEP… désireux d'acquérir un double compétence en économie appliquée aux domaines de l'agriculture, la mer et l'environnement.

Pré-requis : aptitudes en mathématiques et statistiques

Pour les étudiants étrangers : la maîtrise de la langue française (niveau B2) est exigée.

L’entrée en Master 2  est ouverte aux étudiants ayant validé le M1 E2AME ou, sur dossier aux étudiants provenant d’autres M1 faisant état de réels pré-requis en économie et techniques quantitatives, et d’une connaissance des enjeux dans les secteurs de la mer, de l’agriculture et de l’environnement.

L'accès à cette formation est également possible si vous êtes en reprise d'étude. Vous relevez alors du statut de stagiaire de la formation continue pour vos études. Pour en savoir plus, il convient de contacter au plus tôt le bureau REVA du Service de Formation Continue:

www.univ-brest.fr/profils/reprise-étude-vae

www.univ-brest.fr/formation-continue/

Candidature

  • En M1 et M2 : recrutement sur dossier de candidature             Pièces à joindre : CV, lettre de motivation, copie des diplômes post bac, bulletins de notes. Examen sur dossier par une commission de recrutement.

Candidature

Programme

M1

Semestre 7

Enjeux et problématiques des sciences de la mer et du littoral (conférences 2 jours )2 crédits3h
Enjeux économiques de la gestion du vivant6 crédits
Economie des filières halieutiques2 crédits30h
Economie maritime2 crédits24h
Economie du développement durable2 crédits24h
Economie et gestion des ressources naturelles et de l'environnement
Economie de l'environnement2 crédits36h
Economie des ressources2 crédits32h
Economie de l'agriculture2 crédits24h
1 Option
Introduction aux concepts économiques2 crédits48h
Techniques quantitatives et ingénierie d'enquête6 crédits78h
Statistique générale4 crédits48h
Ingénierie des enquêtes et sondage2 crédits30h
Outils professionnels
LV12 crédits24h
Méthodologie et stage de recherche 4 crédits42h
3 Option
Gestion de l'entreprise2 crédits24h
Informatique2 crédits24h
SIG2 crédits24h

Semestre 8

Economie
3 Option
Stratégie industrielle et politique de la concurrence4 crédits50h
Analyse économique et fincières des entreprises des filières agricoles4 crédits50h
Politiques économiques nationale et internationale4 crédits42h
Techniques quantitatives4 crédits
Analyse de données2 crédits25h
Econométrie des séries temporelles2 crédits24h
Gestion du vivant et des milieux
Les interfaces sous l'angle de l'économie2 crédits24h
Droit de l'environnement et droit des pêches2 crédits25h
4 Option
Production pêche et aquaculture 2 crédits25h
Produits Halieutiques2 crédits24h
Dynamique des populations2 crédits28h
Du terrain au SIG : analyse spatiale des milieux et paysages4 crédits50h
Outils professionnels 2
Analyse de projets2 crédits36h
Conduite de projets innovants2 crédits50h
Notion de risques2 crédits25h
LV12 crédits24h
1 Option
LV22 crédits24h

M2

Semestre 9

Modélisation économique6 crédits
Microéconomie2 crédits26h
Méthode d'optimisation appliquées aux choix de production2 crédits24h
Microéconométrie2 crédits28h
Marchés et entreprises
4 Option
Choix d'investissement et calcul économique pour les entreprises2 crédits26h
Marché à terme et risque2 crédits26h
Stratégies industrielles sur les marchés domestiques et internationaux2 crédits26h
Economie de la consommation2 crédits24h
Economie et Gestion de la biodiversité et des ressources marines vivantes
4 Option
Environnement et enjeux économiques internationaux du secteur des pêches2 crédits24h
Aménagement des pêcheries2 crédits30h
Modélisation bioéconomique appliquée aux ressources marines2 crédits24h
Biodiversité et services écosystémiques marins2 crédits24h
Agriculture, Développement et Sécurité alimentaire
4 Option
Echanges internationaux et politique agricole commune2 crédits24h
Macroéconomie du développement2 crédits24h
Pauvreté et sécurité alimentaire2 crédits24h
Economie géographique, régionale et spatiale2 crédits24h
Economie approfondie et politiques publiques appliquées à l'environnement et aux ressources naturelles
4 Option
Négociation et concertation territoriale 2 crédits24h
Economie et interventions publiques2 crédits24h
Politiques agri-environnementales2 crédits24h
Economie des ressources2 crédits24h
Outils professionnels 3
Projet Thématique4 crédits48h
LV12 crédits24h
Voyage d'études à Bruxelles (1 semaine)30h
Workshop thématique
Séminaires de recherche (UMR SMART-LERECO)
1 Option
LV22 crédits24h

Semestre 10

Stage, rédaction mémoire et soutenance30 crédits

Stage

Stage

Un temps d'accueil en laboratoire (TAL) d'une durée de 1 mois est prévu à la fin du semestre 7 (master 1). Il permet de se familiariser avec le monde de la recherche.

Un stage obligatoire de 6 mois (de février à août), débouchant sur la rédaction d'un mémoire est prévu au semestre 10 (master 2). Il a pour objectif d'appliquer les concepts et les méthodes développés au cours de la formation dans un contexte professionnel, en France ou à l'étranger, dans une entreprise, un cabinet d'étude, une collectivité territoriale ou un laboratoire de recherche.

Stage obligatoire (Master 2)

  • Type de stage : Mission
  • Début du stage : Février
  • Durée : 24 semaines

Stage : Exemples de mission

Exemples de stages

Agence de l’Eau Seine Normandie (Nanterre) - Évolution socio-économique de plusieurs usages de l’eau sur le bassin Seine-Normandie (aquaculture, navigation, pêche, extraction de granulats…)

Conseil Régional de Bretagne (Rennes) - Réalisation d’un référentiel de pêche durable pour la Bretagne

Coopérative d'Installation en Agriculture Paysanne (Nantes) - Accompagnement de porteur de projet agricole et élaboration d’outils de suivi.

Coopérative Maritime Etaploise (Boulogne sur Mer) – Mise en œuvre de la nouvelle OCM au travers du Plan de Production et de Commercialisation de l’OP CME.

Crédit Agricole SA (Paris) – Approche du risque financier des exploitations agricoles françaises et délais de décisions des dossiers crédit Agilor. Mise en place d’automatisation de statistiques sous Access.

Direction inter-rÉgionale de la mer mÉditerranÉe (Marseille) – Directive cadre stratégie milieu marin

IFREMER (Plouzané)– Modélisation bioéconomique de la perliculture en Polynésie et analyse de scenarii d’évolution.

INRA (Avignon)– Analyse économique de systèmes de culture de laitue moins dépendants des produits phytosanitaires.

Interbio Bretagne (Rennes) - Observatoire régional de la préparation et de la distribution des produits Bio en Bretagne « stratégies d’approvisionnement ».

Maison de la Bio 29 (Daoulas) - Audit de la qualité des relations commerciales entre producteurs bio locaux et magasins spécialisés en bio.

Opale Energies Naturelles (Fontain) – Étude de la faisabilité de projets de méthanisation via un SIG : Quelle rentabilité économique pour les acteurs des territoires concernés ?.

Région Bretagne (Rennes)- Étude sur la transmission en Bretagne des exploitations biologiques et herbagères.

Rongead France (Lyon) - Responsable de l’analyse de la filière anacarde en Côte d’Ivoire, Burkina et Mali

UMR AMURE / UBO (Brest) - Les enjeux du développement d’un projet éolien pour les porteurs de projet.

Plus d'information sur le Guides des stages et de l'alternance

Et après ?

Poursuite d'études

Les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études par un doctorat doivent orienter leur cursus S9 et S10 vers la recherche, c’est-à-dire suivre en S9 les EC tournés vers la recherche d’une part, assister aux séminaires de recherche proposés, et effectuer un stage (S10) de recherche dans un laboratoire de recherche

Insertion professionnelle

Le diplômé peut ex%rcerau!sein d’organisations professionnelles, d’établissements bancaires, d’assurances, d’industries ou de négoces, des bureaux d'étude, des lobbys ou ONG internationaux. Il peut également exercer dans des administrations ou des organisations publiques ou parapubliques en France ou à l’Etranger (ministères, services déconcentrés, offices sectoriels parapublics, fonction publique territoriale). Enfin, dans le domaine de la recherche, il peut  travailler dans des organismes de recherche (Universités, CNRS, INRA, IFREMER, IRD, CIRAD...)( maiq 6eacute;galement dans des organisations internationales de développement (FAO, Nations Unies, Banque mondiale, OCDE…).

Il peut exercer les métiers suivants :

  • Chargé d’études économiques
  • Chargé d’études environnement
  • Attaché territorial et Attaché administratif des services déconcentrés, des ministères (après concours)
  • Consultant
  • Chercheur ou Enseignant-chercheur (après un doctorat)

Voir les enquêtes de l'Observatoire de l'UBO

Les + de la formation

Le master E2AME propose un large choix d'options offrant la possibilité aux étudiants de préciser leur projet professionnel et de s'orienter progressivement vers une dominante plus "maritime" ou plus "agricole", tout en permettant une ouverture pluridisciplinaire.

Le master garantit une progression dans l'acquisition et l'approfondissement des concepts et des méthodes en économie. Les liens entre théorie et pratique sont privilégiés avec la participation d'intervenants professionnels et des visites sur le terrain, ainsi qu'à travers une pédagogie de projet.

Les cycles de séminaires du laboratoire permettent aux étudiants de se familiariser avec le monde de la recherche, et de tisser des liens avec les doctorants du laboratoire.

Chaque année sont organisés un forum emploi permettant aux étudiants de M2 de rencontrer des représentants du monde professionnel, ainsi qu'un voyage d'étude à Bruxelles.

En M1, le semestre 7 se déroule à Brest (sur le campus de l'IUEM). A partir du semestre 8, les cours sont dispensés à Agrocampus Ouest (Rennes). Le dernier semestre est consacré à un stage donnant lieu à la rédaction d'un mémoire.