Master PhysiqueParcours Physique océan et climat

Présentation

Présentation

La première année offre un tronc commun important d'environ 350h en Mécanique, en Analyse numérique /Mathématiques appliquées et en Traitement du signal (et environ 150h en langues, CMT et CTRE); un parcours correspondant à chacune des spécialités d’environ 250 h est introduit dès cette première année.

Parallèlement les savoirs méthodologiques « applications » inhérents à chaque parcours sont augmentés en vue d'une expertise sur le marche du travail.

La deuxième année offre également un tronc commun pour 2 voies, l’étude de l’océan hauturier ou l’étude du domaine cotier

Le tronc commun est constitué de 150h de cours de formation a l'analyse descriptive, la théorie et la mesure des propriétés physiques de l’océan - ainsi que des cours d'anglais scientifiques, sciences et sociétés et ouverture a la vie professionnelle.

La voie hauturière forme des océanographes spécialistes de la dynamique de l’océan profond (climat, circulation générale, régionale et turbulente, dynamique de l’atmosphère, modélisation numérique) via 150h de cours.

La voire côtière forme des océanographes spécialistes de la dynamique des plateaux/talus continentaux et du domaine littoral (dynamique côtière, sédimentaire, vagues et modélisation numérique) via 150h de cours.

Enfin un stage long de recherche (5 mois) en laboratoire, en France ou a l’étranger, ou dans un centre de R&D d'une entreprise, complète la formation.

Du point de vue pédagogique, le travail personnel (hors presentiel) des étudiants  (« home work » anglo-saxon) est intensifie. Pour les cours d’initiation ce travail personnel prendra la forme de devoirs à faire chez soi et qui seront corrigés. Pour les cours plus avancés, ce seront des projets qui seront réalisés en binômes pour les plus importants et qui permettront de développer une familiarité avec les outils méthodologiques mis à disposition dans le master. Ces travaux seront évalués et intégrés dans la note « contrôle continu ».

Normalement les étudiants seront admis dans la mention Physique marine en ayant choisi leur spécialité dès l’entrée en 1ère année (semestre 7). Ceci ne sera pas possible pour tous les étudiants et des passerelles seront créées pour pouvoir éventuellement changer de spécialité à l’entrée du semestre 8.

Un recrutement à l'international d'étudiants francophones et non francophones. La presque totalité des cours sera donc donnée en anglais. Des supports de cours dans les deux langues seront donnés ou indiqués. Les examens seront donnés en Français et en Anglais.

---------

the first year (M1) offers a common block of courses of about 350h (echanics, applied maths, numerical analysis, data processing) and about 150h of more interdisciplinary teaching. 250 h of specialized courses (in oceanography, geophysics...) are offered. Projects of applications are increased with respect to the former program. In physical oceanography, the second year proposes a common black and two specialties, deep ocean and coastal ocean dynamics. The common block has 150h of courses on the descriptive analysis and on the theory of ocean physics, on insitu measurements with a course of scientific English. Deep ocean dynamics include theory of the general circulation and mesoscale circulation of the ocean, atmospheric dynamics, numerical modeling of the ocean totalling 150h of courses. Coastal ocean dynamics trains oceanographers specialists in continental shelf/slope dynamics and in the coastal area (with coastal dynamics, sediment dynamics, surface waves and numerical modeling courses, totalling 150h).

A long research internship ( 5 months) in a public or private lab, in France or abroad, complements this program.

Personal work increases along the program. It consists in homeworks and projects which take an important part of the work time in M2.

Objectifs

Objectifs scientifiques :

L’objectif de la mention est double : d’abord donner les bases de la connaissance du domaine selon chaque spécialité, Physique de l’Océan et Climat, Sciences des Données Océaniques, Géophysique Marine, Hydrodynamique Navale et en parallèle renforcer la formation sur les outils et méthodes mises en œuvre dans les métiers sur lesquels débouchent ces spécialités. Le deuxième aspect a fait l’objet d’une réflexion particulière afin de mettre en exergue les méthodes et compétences que devrait maîtriser chaque étudiant à l’issue de son master. Le premier volet « connaissances » est développé pour chacune des trois spécialités dès le Master 1ère année et représente à peu près la moitié du contenu pédagogique. Le deuxième volet « outils » est dévolu aux méthodes « mathématiques appliquées », « traitement de données » et « modélisation numérique ». Il est mutualisé entre les trois spécialités.

L’objectif affirmé de la mention Marine Sciences (ex Physique Marine) est double (i) former à la recherche et (ii) fournir également des bases méthodologiques solides de type Physique de l’Ingénieur pour ceux qui arrêteront leurs études à la fin du master.

 Scientific objectives

Teach the scientific bases for the various specialties (mechanics, applied maths, computer science, scientific writing and presentation); this is done during the first year. This allows students to study one specialy of their choice (ocean physics and climate, marine geophysics or naval hydrodynamics) for which they have a few courses during M1 and most courses during M2. The master is international and is mostly taught in English.

Objectifs professionnels :

La demande de nos diplômés par les industriels et les laboratoires tant en Sciences de l’ingénieur qu’en Sciences de l’Univers croît régulièrement pour au moins trois raisons : les préoccupations croissantes sur l’état physico-chimique de la planète et du climat, la gestion des ressources de l’environnement marin et les applications navales liées à la Défense, trois domaines dans l’étude desquels Brest s’est taillé une solide réputation.

Les objectifs professionnels découlent directement de nos objectifs scientifiques. Il y a donc deux types d’orientation professionnelle à l’issue du master, la poursuite en doctorat ou l’intégration dans le monde industriel.

professional objectives :

study the evolution of the marine environment, of the Earth resources or natural hazards in particular in the marine environment or study naval engineering (ship and platform design...).

The ever increasing pressure of climate change on human activities and the central role of the seas in mankind's future drive a growing need for engineers and researchers in these fields, both in the private and public sectors.

 

 

Compétences acquises

Compétences

  1. Savoirs :
    Connaissance de l’océanographie physique, d’éléments de dynamique atmosphérique, de théorie, d'analyse de données in situ et de modélisation numerique. Spécialisation hauturière ou côtière, possibilité d'option
  2. Savoir-faire : Le titulaire de ce diplôme a acquis un certain nombre de savoir-faire. La réalisation de projets est maintenant a la base de nombreux cours du M2 POC.
  3. La formation donnée vise à développer une autonomie de raisonnement et d’acquisition des techniques principales utilisées dans les gisements d’emploi.
  4. Le stage permet d’acquérir des compétences telles l'analyse critique de la littérature scientifique ou de ses propres résultats, la planification du travail, la présentation écrite et orale des résultats
  5. le projet professionnel est l'occasion de se placer dans un contexte professionnel pour acquérir les compétences de gestion de projet.

ENGLISH:

  1. Knowledge :
    Knowledge of geophysical fluid dynamics, physical oceanography and a few elements of atmospheric dynamics ; theory, analysis of in situ data, numerical modeling; specialisation in deep ocean or coastal ocean dynamics; possibility of optional courses

  2. Know-how: the student will have acquired some know-how. Projects are now included at the basis of many courses
  3. the training gives autonomy in reasoning to the student and the main practical and useful techniques for the jobs concerned.
  4. the internship gives the student the ability of reac critically the scientific literature or his own results. He/seh will be able to plan his/her work, to present it in a written report and orally in front of the jury
  5. the professional project give the student the opportunity to develop a project completely in a professional environment

Public cible

Le M1 est ouvert aux étudiants titulaires d'un L3 en physique ou en mathématiques (voir les conditions d’accès au niveau de la mention); il est également ouvert aux étudiants ayant validé une première année d’école d’ingénieurs de rang A (avec une moyenne de 12/20)

Le M2 est ouvert aux étudiants ayant validé le M1 physique marine dans le parcours; il est également ouvert aux étudiants ayant validé une deuxiième année d’école d’ingénieurs de rang A (avec une moyenne de 12/20)

Admission inscription

Conditions d'accès

  • En Master 1 : bac+3.
  • En Master 2 : bac+4 ou sur validation des acquis de l’expérience (VAE).

Candidature

En Master 1 : recrutement sur dossier de candidature.

Dossier de candidature, CV, lettre de motivation, diplôme, détails des notes (L1,L2, L3) annexe au diplôme si existante

En Master 2 : recrutement sur dossier de candidature.

 

 L'inscription se fait via le site

https://www-iuem.univ-brest.fr/master_sml/fr/mentions-parcours/physique-marine/candidature/candidature

Programme

M1

semestre 7 Physique POC

Fluides 15 crédits50h
Mathématiques Appliquées 13 crédits32h
Modélisation numérique 13 crédits30h
Analyse de données 1 - Data Analysis 14 crédits38h
Programmation scientifique2 crédits20h
Inter SML2 crédits20h
Anglais S7 Physique2 crédits20h
Initiation Océan et Climat4 crédits42h
Introduction à la dynamique des fluides géophysiques4 crédits35h

semestre 8 Physique POC

Fluides 25 crédits47h
Mathématiques appliquées 23 crédits33h
Modélisation numérique 22 crédits20h
Analyse de données 24 crédits38h
Anglais S8 Physique3 crédits20h
Oral scientifique2 crédits17h
Formation biblio & projet individuel2 crédits17h
Méthodes avancées en océanographie2 crédits30h
Stage M1 POC8 crédits

M2

semestre 9 Physique POC

Dynamique des fluides géophysiques3 crédits27h
Ondes internes océaniques2 crédits20h
Observation circulation et masses d’eaux3 crédits28h
Anglais Scientifique2 crédits20h
Projet professionnel3 crédits
Terrain physique POC
1 option(s) au choix parmi 2
Mesures in situ4 crédits34h
Stage de terrain Guerlédan (ENSTA Bretagne)4 crédits60h
Spécialité hauturière
Circulation océanique générale4 crédits40h
Circulation méso échelle océanique4 crédits26h
Turbulence océanique2 crédits18h
Dynamique atmosphérique4 crédits32h
Modélisation numérique hauturière4 crédits30h
Spécialité côtière
Dynamique côtière4 crédits30h
Dynamique sédimentaire (ENSTA Bretagne)4 crédits30h
Modélisation numérique côtière 1 (ENSTA Bretagne)4 crédits36h
Modélisation Numérique Côtière 2 (ENSTA Bretagne)3 crédits24h
Ondes de surface océaniques3 crédits25h
Option Physique POC
1 option(s) au choix parmi 2
Télédétection (ENSTA Bretagne)4 crédits43h
Interactions physique-biologie4 crédits32h

semestre 10 PM POC

Stage M2 PM POC20 crédits

Stage

Stage

Pout Hydrodynamique Navale, le projet II en S8 fera office de stage de Master I. Le projet démarrera en Janvier et se poursuivra jusque fin Juin. Pour les autres specialites (GM, POC), le stage de M1 dure un peu plus de 7 semaines.

Pour toutes les specialites (POC, SDO, GM, HN), le stage final d’études de 5 mois sera organisé en 2ème année (S10) de Avril à Septembre.

Il sera possible de partir dans des laboratoires à l’étranger et ces stages seront alors suivis par un enseignant référent. Les résultats du stage sont présentés la 1ère quinzaine de septembre sous deux formes : un mémoire écrit et une présentation orale. Le stage sera évalué par le jury de la spécialité.

Stage obligatoire (Master 2)

  • Durée : 20 semaines

Plus d'information sur le Guides des stages

Et après ?

Insertion professionnelle

Ce professionnel peut exercer dans les domaines suivants :

  • Environnement océanique hauturier, côtier ou littoral ;
  • Mesures et modélisations ;
  • Applications dans les secteurs parapétroliers, des énergies marines, des prévisions océaniques, des pollutions marines ;
  • Recherche fondamentale sur la dynamique de l’océan, du système couplé océan-atmosphère et du climat.

Il peut exercer les emplois suivants :

  • Chargé d’études recherche et développement
  • Chercheur/Chargé d’études en recherche fondamentale (après une thèse)
  • Enseignant-chercheur (après une thèse et un concours)

Voir les enquêtes de l'Observatoire de l'UBO

Voir les enquêtes de l'Observatoire de l'UBO

Les + de la formation

  • Très bonne formation en théorie de la physique océanique
  • Évolution d'une formation classique en M1 vers de nombreux projets en M2
  • Laboratoire pédagogique en dynamique des fluides pour les cours et les projets
  • TPs à la mer
  • Formation dispensée en anglais
  • Très forts liens avec les laboratoires de l'Ifremer

Environnement pédagogique

8 professeurs (E/C)

Aide à la réussite

  • Présence et disponibilité des enseignants
  • Cours de révision en début de M2
  • Soutien aux projets donne par les chercheurs du laboratoire (UMR) LOPS

Vie étudiante

Vie étudiante internationale dans le contexte IUEM

Mobilité internationale

  • Bourses de mobilité sortante pour les stages de Master (ISBlue)
  • Réseau d’universités européennes Sea-EU